« Histoire de la spiruline »

La spiruline, nommée ainsi de par sa forme spiralée, est une cyano-bactérie planctonique qui se développe naturellement dans les eaux alcalines et saumâtres des régions chaudes du globe.

Apparue il y a plus de 3 milliards d’années, la spiruline est le plus ancien micro-organisme de notre planète.

Elle prolifère naturellement dans un millier de lacs à travers le monde, dont le plus connu est le lac Tchad où le peuple qui habite cette région, la récolte, la sèche et la consomme régulièrement depuis des siècles.

La spiruline détient des qualités nutritionnelles et de prévention santé exceptionnelles qui font d’elle l’aliment le plus complet du règne végétal et animal.

En effet, sa capacité à synthétiser des protéines, à partir du gaz carbonique et de sels minéraux, en captant l’énergie des photons de la lumière grâce aux nombreux pigments qu’elle contient, fait de la spiruline une formidable usine à produire des protéines et d’autre constituants indispensables et rares.

La spiruline est un concentré de plus de 60 nutriments dont certains rares et indispensables.

● Jusqu’à 65% de protéines dont les 8 acides aminés essentiels (non synthétisables par le corps humain)
● Des acides gras essentiels (AGE) de type oméga 6 pour lutter notamment contre le mauvais cholestérol.
● Des vitamines : provitamine A ou béta-carotène, des vitamines du groupe B dont va vitamine B12 (indispensable aux régimes sans viande rouge), vitamine E …..
● Des minéraux et oligo-éléments en grande quantité : phosphore, magnésium, fer, zinc…
● Des antioxydants et enzymes uniques (puissant car séchés à basse température) : phycocyanine, calcium-spirulan.

 

Quelque uns des bienfaits de la Spiruline

● Régule les fonctions vitales de l’organisme, agit en prévention dans certaines maladies (cholestérol, diabète, anémie..)
● Renforce les défenses immunitaires.
● Retarde le vieillissement physique et cérébral.
● Augmente l’endurance durant l’effort physique, facilite la récupération.
● Combat la fatigue, diminue les effets secondaires lors de traitement lourds.